AmaSelect Spot associé à DroneLink

Dans un premier temps, la parcelle concernée est survolée par un drone équipé d’une caméra RGB spéciale. Les photos sont géoréférencées et agrégées en une carte d’ensemble. Ensuite le logiciel DroneLink procède à l’analyse d’image. L’intelligence artificielle fait alors la différence entre les plantes cultivées et les différentes mauvaises herbes. Sur les cultures homogènes, il est aussi possible de déterminer des foyers complets d’infestation. Le logiciel DroneLink prend en compte les propriétés spécifiques de la coupure de buse AmaSelect Spot. L’écart de buses de 25 cm et la coupure de tronçons de 50 cm sont les avantages particuliers de ce système. L’utilisation de buses spéciales SpotFan 40-03 dotées d’un angle de pulvérisation de seulement 40°, avec un écart par rapport à la surface cible d’env. 50 cm, permet une application pratiquement sans chevauchement, avec une précision absolue avec 100 % de la dose cible de produit phytosanitaire. Les problèmes de résistance sur la zone de bordure, suite à un sous-dosage, sont donc exclus. Selon le taux d’adventices, les économies de produits phytosanitaires peuvent atteindre 80 %.

Pour une application fiable, les spots de traitement déterminés sont élargis sur une zone de sécurité d’1 mètre. Ainsi le traitement ciblé est fiable, quelles que soient les conditions.

Sur les surfaces très hétérogènes, l’appui sur une touche permet de rebasculer à tout moment vers une application avec les buses standard.

Grâce à la possibilité d’enregistrement détaillé du taux d’adventices et de la mise en place des cartes d’application par spot avec un pulvérisateur standard AMAZONE, les utilisateurs sont en mesure de réduire drastiquement les produits phytosanitaires.

MACHINE DE L’ANNE 2020 – PRIX DU PUBLIC